Guinée : le président de la République a inauguré le nouveau siège du Ministère de la Justice, Garde des Sceaux

Conakry, 27 déc (AGP)- Le président de la République de Guinée, chef de l’Etat, Pr Alpha Condé a procédé, dans la matinée du mercredi, 27 décembre 2017, à l’inauguration d’un bâtiment flambant neuf, abritant désormais le Ministère de la Justice, Garde des Sceaux (MJGS), au quartier Almamya dans la presqu’île de Kaloum, a suivi l’AGP.

Il s’agit d’un bâtiment de quatre niveaux, qui va accueillir près d’une centaine de salariés de l’Etat. Il représente un investissement de 40 milliards 280 millions 327 mille 036 francs guinéens, entièrement financé par le Budget National de Développement (BND).

Prenant la parole pour son discours inaugural, le président de la République, Pr Alpha Condé a rappelé, que pendant longtemps le MJGS a été hébergé par la Cour d’Appel de Conakry, ce qui est une anomalie totale, car, dit-il, ça veut nous dire qu’il n’y a pas d’indépendance de la Justice si la Chancellerie se trouve avec la Cour d’Appel. «Cette inauguration met fin à cette anomalie», a rassuré le chef de l’Etat.

Selon lui, ce n’est pas étonnant. Je vous ai dit lorsque j’ai été élu, que j’ai hérité d’un pays pas d’un Etat.

«Depuis 2011 nous sommes attelés à la transformation de la justice guinéenne, qui a abouti à la création du Conseil Supérieur de la Magistrature (CSM). Il y a eu beaucoup de progrès, mais il reste encore beaucoup à faire, car la lutte contre la corruption doit continuer. Beaucoup de juges ont un comportement qui n’est digne de leur robe qu’ils portent, plus le sermon qu’ils ont prêté», a rappelé Pr Condé.

Le président de la République s’est dit heureux d’avoir un bâtiment de ce gabarit permettant de séparer réellement l’exécutif du pouvoir judiciaire, parce que, d’après lui, avec la cohabitation il n’y a pas d’indépendance. «La cohabitation amène une certaine confusion», a-t-il opiné.

«Nous allons faire en sorte que la Cour d’Appel qui, pendant longtemps, a abrité la Chancellerie, puisse aussi bénéficier d’un immeuble si moderne. Et je prends l’engagement au niveau de la Cour d’Appel», a promis le chef de l’Etat.

Pour le ministre d’Etat, ministre de la Justice et Garde des Sceaux, Me Cheick Sako, très ravi de ce cadeau de fin d’année, «cette nouvelle Chancellerie n’est pas seulement géographiquement bien située, encore remarquablement construite, elle est aussi hautement symbolique et porteuse d’espoir».

AGP

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
19 + 12 =