Guinée : le Ministre Gassama Diaby véhicule le message de la citoyenneté et de la paix dans des établissements scolaires

Dans le cadre de la 2ème édition de la Semaine Nationale de la Citoyenneté et de la Paix (SENACIP), le ministre de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale, Gassama Diaby, a lancé une série d’activités dans des établissements scolaires et Universitaires et aussi dans certains ministères du pays. C’est ainsi qu’il s’est rendu le jeudi, 2 novembre 2017,  à l’école primaire de Tombo 1 au compte de la 2ème journée de cette édition.

Au cours de son intervention de circonstance, le ministre Gassama a attiré l’attention des enseignants et des élèves sur l’importance de cette édition qui a pour thème : « Le citoyen dans la construction ». C’est à cet effet qu’il a interpellé les uns et les autres sur le rôle de l’école dans l’enseignant du civisme aux élèves. Raison pour laquelle, il a rappelé la définition de la citoyenneté et le respect des institutions de la République.

«  L’école est faite pour former les citoyens pour que nous ayons tous les mêmes droits et devoirs et aussi les mêmes responsabilités. J’invite les enseignants à toujours mettre l’accent sur cette dimension civique. L’école n’est pas faite seulement pour enseigner la science aux enfants, même si vous n’êtes pas professeurs  d’instruction civique,  vous devez apprendre aux élèves les bons comportements ».

Pour sa part, le Directeur de l’école, Mohamed N’Diaye a remercié le ministre Gassama d’avoir choisi son école, tout en indiquant que cette initiative du ministre ne le surprend guère. Il a affirmé que son école soutient entièrement cet évènement.

Par ailleurs le ministre Gassama s’est rendu au ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation pour le lancement d’un Séminaire de formation à l’endroit des jeunes cadres de ce département.

Pour le ministre de tutelle de ce département ministériel, Bourema Condé, c’est une manière de contribuer à cette 2ème édition de la Citoyenneté. Il a tenu à rappeler ceci : «  Nous nous sommes attelés depuis longtemps à mettre à disposition des cadres de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, un code de déontologie. Ce code traite essentiellement de la neutralité des cadres de l’Administration ».

Pour le ministre Gassama, ce département occupe une place centrale, parce qu’il est au cœur de la problématique centrale de ce pays. Alors, il a invité aux participants de bien suivre la formation et que chacun soit capable de mettre au-dessus, l’intérêt national qui est une obligation pour chaque cadre.

Le programme du jour 2 s’est poursuivi dans d’autres établissements scolaires de la Capitale.

Ibrahima Soya Bah                                                                                                                                    

 

 

                                                                                                             

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
30 × 5 =