Guinée : le FNDC exige le départ du président Alpha Condé au pouvoir

A quelques jours du scrutin législatif couplé du référendum, le Front Nationale pour la Défense de la Constitution (FNDC) est engagé à mener son combat jusqu’au bout. Dans une déclaration lue par le coordonnateur du FNDC, ce mardi 24 février 2020, cette structure a décidé de ne plus reconnaître Alpha Condé comme président de la République de Guinée et demande son départ immédiat du pouvoir.

Abdourahamane Sano a dit : « ayant noté que tous les sacrifices  consentis par le peuple de Guinée ( assassinat, emprisonnement, kidnapping) ainsi que toutes les démarches engagées pour convaincre monsieur Alpha Condé d’abandonner son projet de troisième mandat, ont toutes échoué ; considérant le coup d’Etat en cours depuis le 19 décembre 2019 et qui maquillé sous le label de référendum ; considérant le parjure dont M. Alpha Condé s’est rendu coupable en violant son serment de respect et de faire respecter la Constitution ; considérant le refus de Alpha Condé de mettre en place la haute cour de justice qui aurait pu juger pour haute trahison. Le FNDC, porteur des aspirations démocratiques du peuple de Guinée, décide de ne plus reconnaitre Alpha Condé comme président de la République e Guinée et demande son départ immédiat et sans conditions du pouvoir ».

Ce n’est pas tout, le Front Nationale Pour la Décence de la Constitution (FNDC) invite la CEDEAO et L’UA au respect de leur propre principe sur la gouvernance démocratique, notamment en ce qui concerne les coups d’Etat, car qu’il soit militaire ou civil, un coup d’Etat équivaut à un coup d’Etat.” Appelle la CEDEAO et L’UA et le conseil de sécurité des Nations Unies à prendre des sanctions collectives et individuelles contre les promoteurs du coup d’Etat constitutionnel ainsi que les acteurs et commanditaires des répressions sanglantes et crimes contre l’humanité en Guinée”.

Avant de conclure, il a appelé les  guinéennes et guinéens à sortir massivement le jeudi 27 février 2020.”le FNDC appelle les guinéennes  et tous guinéens à sortir massivement ce jeudi 27 février pour empêcher par tous les moyens légaux le putsch constitutionnel du président”.

                                                                                           Aye Condé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
28 − 5 =