Guinée : l’ARMP, un enfer voilé pour son personnel !

GUINEE – Ça ne va toujours pas à l’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP) en Guinée depuis la nomination de Jonas Mukamba Kadiata Diallo à la tête de ladite institution en remplacement de Guillaume Curtis.

Dans cet établissement, c’est la descente aux enfers pour le personnel privé de ses salaires depuis pratiquement huit (8) mois.  Ici, c’est un véritable enfer voilé pour ses travailleurs où le secours semble être impossible !

N’est-ce pas cette situation est loin de tirer son épilogue puisque Jonas continue toujours à jouer la sourde oreille?

En rappel, au mois de Septembre dernier, le Conseil de Régulation de l’ARMP a tenu une session ordinaire au cours de laquelle, plusieurs inquiétudes du personnel ont été épluchées.

Selon le procès-verbal établi par le Conseil, il a été « exigé » au Directeur Général de payer au plus tard, le 30 septembre 2016, les salaires de tous les travailleurs du mois de Mai de l’ancienne grille et des mois de Juin, Juillet, Août et Septembre sur la base de la nouvelle grille. Ces requêtes n’ayant pas connu de suite favorable, installe automatiquement une folle frustration du personnel vis-à-vis de son patron qui continue à régner comme un lion dans la jungle.

Le pire est qu’entre Jonas et son Conseil de régulation, c’est la brouillerie totale, qui plonge aujourd’hui, l’ARMP dans une léthargie excessive. Le côté management pour la relance des activités de l’institution est ainsi affecté dangereusement.

L’heure est donc grave à l’ARMP. Il est urgent que le plus haut sommet de l’Etat intervienne afin de sauver cette institution et rétablir son personnel dans son droit le plus sacré.

Affaire à suivre !

ScoopGuinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
28 − 2 =