Politique: Makanera Kaké, préfère soutenir un eventuel troisième mandat plutôt que rester dans l’opposition

Le président du Front National de Développement (F.N.D) , Makanéra Kaké, a tenu une conférence de presse ce mercredi 7 novembre 2018  à Conakry, au cours de laquelle, il a évoqué un éventuel 3ème mandat du président de la République, Alpha Condé.
 
Depuis, qu’il a suspendu sa participation aux manifestations politiques de l’opposition républicaine, suite à son désaccord avec l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) sur le choix du Maire de Boké, Makanera Kaké, se dit  très déçu de la classe politique guinéenne. C’est dans ce cadre, qu’il a déploré la gestion du parti de Cellou Dalein où les décisions seraient unilatérales.
 
Au cours de son intervention,  Makanera a indiqué qu’il est prêt à soutenir un éventuel 3ème mandat du président actuel, si celui qui devrait venir est considéré  comme un Dieu: « je préfère l’homme que Dieu a choisi ».
 
Poursuivant son speech, l’ancien ministre d’Alpha Condé alerte les leaders politiques en ces termes: « Il faudrait que les partis nous rassurent, il ne faut pas dire forcement la démocratie, car elle peut accoucher une autre chose. Le plus grand criminel de l’histoire, Hitler n’est pas venu au pouvoir par un coup d’état mais par le vote et quand il est venu, il a fait ce que les hommes de coup d’état n’ont pas fait. C’est maintenant qu’on doit travailler sur ça. Ceux qui ne veulent pas d’un troisième mandat doivent travailler sur les bases qui nous rassurent ».
 
Interrogé sur sa probabilité de revenir dans l’opposition républicaine, celui qui est surnommé le ‘’Griot’’ de Cellou Dalein ne ferme pas les portes mais pose ces conditions : « S’il accepte qu’il y’ a pas de personne infaillible, je ne détiens pas la vérité absolue, s’il y a des erreurs, qu’on discute là je peux revenir mais dire ce qu’ils ont fait c’est ça, c’est la voix d’évangile ou le Sain Coran, je ne reviendrai, pas parce que je ne peux pas soutenir encore une autre dictature après tout ce que je fais comme combat pendant 30 ans » A cet effet, il a profité de l’opportunité pour dire les raisons de son départ dont la méthode ethno-stratégie de l’UFDG, dit-il et l’alliance de son  parti avec le RPG pour la Mairie de Boké.
Par ailleurs, au cours de son intervention, l’ancien ministre de la Communication est revenu sur sa rencontre avec le président de la République, Alpha Condé, qu’il qualifie de pathétique. Selon Makanéra Kaké, le Chef de l’Etat lui a confié qu’il a un projet très ambitieux pour le développement de la Guinée, mais que cela soit possible qu’en période de paix. C’est pourquoi le président lui a exhorté de favoriser a-t-il indiqué. A noter que l’auteur du concept RPG arc-en-ciel, serait très courtisé par la mouvance, mais sa position énigmatique laisse penser plusieurs possibilités. Mais la question qui se pose, est de savoir si le probable départ de Makanéra serait une perte de trop pour l’opposition républicaine qui sera privée de ces deux derniers porte-parole au profil de la mouvance ?
 
                                                                   Bah Ibrahima

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
18 × 21 =