Guinée : arnaque sur la vente des vignettes !

De nos jours, des détenteurs de véhicules vivent un calvaire dans la circulation routière, à cause d’une magouille organisée autour de la vente de vignettes dont les conséquences retombent sur les citoyens qui achètent désormais une vignette à un prix exorbitant.

En effet, le gouvernement guinéen avait annoncé la vente des vignettes sur toute l’étendue du territoire tout indiquant une date limite, pour le 14 novembre 2018. Mais le couac, c’est lorsque les vignettes mise en vente, sont devenues insuffisantes ou interrompues avant même le dernier délai annoncé par le ministère du Budget. A cet effet, l’Etat s’est permis de pénaliser à 25% du prix initiales des détenteurs de véhicules n’ayant pas payé les nouvelles vignettes.

C’est à cette injustice implacable que certains citoyens sont confrontés, les empêchant de rouler dans leurs propres véhicules et autres engins. Cela, à cause une fois de plus de la mauvaise gestion des vignettes par l’Etat guinéen. Sur ce, les usagers sont tenus obligés de dépenser plus pour payer une vignette encore plus chère.

A noter que, les vignettes qui coûtaient 200.000 FG pour les petites voitures sont vendues aujourd’hui à 250 000 FG tandis que, les vignettes de 300.000 FG sont devenues à 375.000 FG pour les grosses voitures.

D’après un témoin interrogé par notre reporter qui a sillonné les points de vente, pendant la période officielle de la vente des vignettes, qu’on lui disait que le produit n’est pas disponible. Or, aujourd’hui, voilà qu’on impose une pénalité de 25% sur chaque vignette vendue.

Force est de constater que de telles magouilles volontairement organisées sont responsables de mauvaises gestions qui mettent toujours le pays en retard.

Rédaction

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
20 × 4 =