Guinée : ‘’ALAZOLAGA ATEBEIN’’ proteste contre un 3ème mandat et dit non à la nouvelle Constitution

Un mouvement dénommé “ALAZOLAGA ATEBEIN”, qui signifie «  ça ne marche pas » était face à la presse, le mardi 25 juin 2019, à la maison commune des journalistes à Kipé.

Objectif : protesté contre un 3ème mandat et dire non à la nouvelle Constitution.

« Depuis la nuit des temps la forêt a toujours soutenue le pouvoir en place sans distinction d’ethnie ni de communauté. Cependant, cette région a été toujours marginalisée en matière de projet et de réalisation en particulier Macenta a toujours tiré le diable par la queue » a déclaré  Mamady Onivogui, coordinateur national dudit mouvement.

Selon les organisateurs, la  non réalisation des promesses tenues par la démagogie et la malhonnête de certains cadres supérieurs envoyés par l’État ; la communautarisation des débats par certains cadres politique allant dans le sens de bloquer les intérêts de Macenta ; aussi la manipulation de la couche  juvénile à des fins politique sont entre autres les raisons  pour la création de ce  mouvement ‘’Elazologa- Atebein’’.

Au cours de cette conférence, les responsables du mouvement ‘’ALAZOLAGA ATEBEIN’’ ont exprimé leur ferme opposition à tout projet de 3ème mandat.

« Après avoir consulté l’ensemble des parties prenantes du développement de Macenta (jeunes, femmes, sages) nous avons décidé de nous lever en seul bloc pour combattre ce système mafieux et machiavélique dont le but est de nuire à l’avenir de la population voir de la nation au profil de leur intérêts et égoïstes »a martelé Mamady Onivogui, coordinateur national du mouvement.

Pour terminer il dira que, « Nous jeunes conscients de Macenta à travers ce mouvement, nous avons décidé de donner à cet évènement sont aspect réel et non virtuel. Nous protestons contre ceux qui disent Qui à troisième grossesse et non à  un troisième enfant, et nous disons non, non au 3ème mandat. Non, non à une nouvelle Constitution ».

Aye Conde

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
18 + 25 =