Guéckedou: le district de Guélo N’Faly a désormais un centre culturel

Le district de Guélo N’Faly dans la sous-préfecture de Guedembou, préfecture de Guéckedou a désormais un centre culturel. C’est une œuvre d’un fils de la localité,  Marc Yombouno,  ministre guinéen du commerce.

La cérémonie d’inauguration et de remise officielle des clés à la jeunesse ont eu  lieu le vendredi 02 février 2018, en présence des habitants dudit district, des sages et des autorités préfectorales et sous préfectorales.

Selon les habitants de Guélo N’Faly, c’est la première fois que leur district bénéficie d’un  centre culturel digne de nom et construit par un fils du terroir. Cette maison des jeunes porte le nom de  Sâa N’Faly Yombouno,  grand père de Marc Yombouno, et il est construit sous fonds propre du ministre du commerce à hauteur d’environ 300 millions de nos francs.

Interrogé sur la construction  et la structure du centre culturel, l’entrepreneur Directeur Général de l’entreprise Konia construction, réalisateur de ce bâtiment, Tamba Oliano a fait comprendre que  la construction a duré 8 mois, avant d’ajouter que  ce centre culturel  de 250 places mesure 23m15 sur 13m4.

Les jeunes du district de Guélo N’Faly ont de leur côté  remercié le ministre Marc Yombouno pour  ce geste qui leur va droit au cœur. Car selon eux, la construction de ce centre culturel est un ouf de soulagement  et elle vient aussi à point nommé dans la mesure où ce centre leur permettra de célébrer désormais les activités culturelles sur place au lieu d’aller dans les autres districts.  Ils se sont ensuite engagés d’en prendre soin.

Pour le  ministre du commerce Marc Yombouno, l’idée de la construction de ce centre dans son village  est une action vraiment salvatrice pour accompagner les efforts du Pr Alpha Condé dans le développement de la nation.

 « Le Pr Alpha Condé a toujours demandé à  tout un chacun d’investir chez soi. Ici c’est un signe d’amour pour le terroir. J’aurai pu investir ça ailleurs, à l’étranger, mais ici c’est pour maintenir la jeunesse, promouvoir les actions de paix, de culture et surtout que les jeunes puissent réaliser des activités culturelles, puissent se réjouir ne pas dire seulement il faut aller à Guéckedou où à Conakry », a affirmé le ministre guinéen du commerce.

Pour terminer, Marc Yombouno a précisé qu’à partir d’aujourd’hui, cette infrastructure devient un bien public, mais pour cela il faudrait mettre en place un comité de gestion, pour que cette gestion soit rigoureuse.

                                                                                                                                                                                                                                                                             Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
20 ⁄ 5 =