Grève des enseignants : les salaires de 4200 enseignants grévistes gelés

La menace de l’Etat guinéen de geler le salaire de 4200 enseignants n’ayant pas donné les cours au compte du mois d’octobre vient d’être mis en exécution depuis le lundi 29 octobre 2018. L’annonce a été faite par Souleymane Keita, conseiller à la Présidence de la république, lors de son intervention sur les ondes des médias d’Etat. Il précise tout de même que  ce  sera de même en novembre prochain au cas où ces derniers ne dispenseront pas les cours.

 

 « Les 4200 enseignants dont les salaires ont été gelés en octobre ne seront pas payés en novembre. Le gouvernement ne peut pas leur retirer le droit d’aller en grève mais il est dans son droit de ne pas les payer. C’est le travail qui est payé et non le travailleur. On ne peut pas les licencier mais on peut geler leurs salaires et c’est ce qui sera fait désormais. Tous ceux qui n’ont pas travaillé depuis le 3 octobre dernier ne doivent pas s’attendre à un salaire », a dit M. Keita, précisant que les salaires gelés seront réinvestis ailleurs 

 Alphonse Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
15 − 6 =