Gestion du courant en Guinée : l’Administrateur Général de l’EDG fait le point des deux précédentes années

L’Administrateur Général de la société d’Electricité De Guinée (EDG), ABDENBI  ATTOU a animé une conférence de presse le mercredi 17 janvier 2018 à Conakry pour faire le point sur les réalisations et les activités durant les deux (2) années précédentes (2015-2017)  et dresser les perspectives des prochaines années à venir.

Au cours donc de cette rencontre, M. ABDENBI ATTOU a communiqué un certain nombre de chiffres clés et partagé les réalisations techniques, commerciales et de gestion à mi-parcours du contrat de gestion entre EDG et le groupement Veolia-Seureca. Selon lui, les premiers résultats démontrent une évolution positive de tous les axes de transformation de la société mais affirme néanmoins que des efforts sont encore à mener pour atteindre le redressement tel que prévu dans le Plan de Redressement Interne d’EDG (PRI), approuvé par les autorités compétentes.

Pour rappel, un contrat de gestion de 4 ans avait été signé en octobre 2015 liant EDG au groupement Veolia-Seureca et qui avait pour objet, le redressement des performances technique et commerciale, et qui visait la transformation de l’entreprise à travers tous ces leviers (renforcement des capacités, gouvernance, restructuration et modernisation des outils de l’entreprise). Dès les premiers mois du contrat et après diagnostic, une stratégie de redressement et des objectifs de performance ont été proposés et accordés par l’Etat pour permettre à l’EDG de retrouver des marges de manœuvre et d’accroitre le service aux populations, a indiqué un communiqué de presse de cette entreprise.

C’est ainsi qu’en 2 ans, l’EDG a réduit d’après ses responsables, le temps de coupures de 40%, augmenté la production de 44% grâce au renforcement de ses installations, réduit les charges de fonctionnement de 31% et doublé le nombre d’heures de formation.

Dans le cadre donc du redressement de l’EDG, l’Administrateur Général de cette entreprise a annoncé qu’une nette hausse des ventes et des encaissements conjuguée à la pose massive de compteurs a été enregistrée, de 400 à 700 milliards de nos francs en 2017. Et il a ajouté que 61.000 compteurs ‘’Sabou ‘’ ont été posés de nos jours.

« Nous avons réussi notre mission de pose de compteurs… », s’est-il réjouit.

D’après M. ABDENBI ATTOU, les charges de fonctionnement de l’EDG sont passées à 265 milliards de francs guinéens, ce qui résulterait un bénéfice de 122 milliards de francs guinéens.

Parlant des perspectives, L’Administrateur Général  de l’EDG a énuméré un certain nombre de points dont le déploiement du plan de protection des revenus, la réalisation des branchements et la pose massive de compteurs pour les clients clandestins et sous-abonnés régularisés, l’accélération plan de relance et coupures massives (60 milliards à récupérer).

Il annonce par ailleurs que bientôt, l’EDG lancera la campagne d’économisassions de l’Energie avec le slogan « L’Energie coute chère, économisons-là pour mieux la distribuer ».

Hawa Diallo pour AfricaTribune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
2 − 1 =