Football : le Horoya de Conakry, confirme sa suprématie nationale !

Après avoir perdu la finale l’an dernier contre le Hafia de KPC, cette fois-ci, le Horoya AC remporte la 59ème édition de la  coupe nationale en battant Wakiriya sur la plus petite des marges (1-0), ce vendredi soir au stade du 28 septembre. Ainsi, par la même occasion, le club de Matam confirme sa suprématie sur le sol guinéen.

Pourtant, lors de cette finale assez équilibrée, le club de Boké a prouvé sur le terrain, qu’il n’est pas en finale par le fruit du Hazard. Puisque dès l’entame du match, le Wakiriya a légèrement dominé le début de la rencontre, sans réussir à ouvrir le score.

Comme souvent sur le plan national, le Horoya aborde les matchs avec expérience, ainsi sans se procurer beaucoup d’occasions nettes, les Rouge et Blanc de Matam parviennent à marquer l’unique but de cette finale. Cependant, c’est après une demie-heure de jeu, que Sébé  Baffour profite d’un beau slalom d’Ocancey Mandela, à l’entrée de la surface de réparation pour fusiller à boulet de canon le portier de Wakirya (1-0), 32 ème du jeu.

Malgré ce but encaissé, les Bokekas ne comptent pas rendre les armes aussi facilement. Alors, les outsiders vont continuer à secouer la défense adverse sans réussir à trouver la faille.

Les supporters de Wakiriya, mécontents des décisions de l’arbitre du match, vont commencer à jeter des objets sur la pelouse. Mais après l’intervention des joueurs de Wakirya, le match continuera jusqu’au bout.

Néanmoins, à défaut de remporter la coupe, le club de Boké se consolera avec un montant symbolique de 50 millions de francs guinéens. Quant à l’équipe victorieuse, elle empochera les 100 millions de francs guinéens. En plus, Wakiriya, représentera la Guinée à la Coupe des Confédération Africaine, et les hommes de Victor Zvinka disputeront la Ligue des Champions de la CAF.

Toutefois, cette victoire de Horoya de Conakry, confirme une fois de plus sa suprématie sur le plan national. Car le club de Antonio Soauré, a raflé tous les trophées possibles de la saison, notamment, la Super Coupe et le Championnat de ligue 1.

Désormais la seule question qui taraude l’esprit est de savoir, quel club pourra-t-il contester la suprématie nationale de Horoya, lors de la prochaine saison?

Bah Ibrahima 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
25 − 14 =