Football : la Guinée n’est pas capable d’organiser la CAN 2023 selon un consultant sportif

L’organisation de la CAN en Guinée fait toujours débat ! Depuis l’attribution de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 à la Guinée par la Confédération Africaine du Football (CAF), la question sur la capacité d’organiser cette compétition phare du continent reste posée par plusieurs observateurs. Les commentaires fusent de toutes parts. C’est le cas du Consultant Thierno Ousmane Ly qui était devant la presse le lundi 5 février 2018 à Conakry.

Pour ce connaisseur du cuir rond, la CAN 2023 n’aura pas lieu en Guinée. Ce pessimisme affiché par M. Ly  est soutenu par les propos selon lesquels, il pointe le doigt accusateur, le manque de détermination et l’irresponsabilité des autorités.

Pour lui, la réussite d’un  tel projet en Guinée dépend forcément de l’engagement du Président de la République.

Dans le même esprit, ce consultant sportif denonce un manque de volonté politique de la part des autorités locales qui selon lui, ont été incapables de mettre en place un programme de développement pour l’organisation de cette CAN. Pour lui, cela est justifié par le fait que cette CAN n’est pas une priorité dans le Programme National du  Développement Economique et Social (PNDES). C’est ainsi que le consultant a mentionné le manque d’infrastructures sportives. A cela s’ajoute le manque criard de routes et  autres.

Dans la même conférence, M. Ly  a évoqué les limites du Comité d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (COCAN) par manque de budget et celui du siège du digne de ce nom.

Signalons que,  depuis l’arrivée de Ahmad Ahmad à la tête de la CAF, plusieurs reformes ont été réalisées. A cet effet, les pays ayant bénéficié l’organisation de cette compétition sous l’ère Issayatou dont le Cameroun en 2019, la Cote d’ivoire en 2021 et la Guinée en 2023 sont aujourd’hui, confrontés  à d’énormes défis à relever par la réussite de ce grand événement sportif. Puisque l’attribution de la CAN dans ces pays est remise en cause par les nouveaux dirigeants de la CAF. Ce qui fait que la CAN 2019 a été susceptible d’être retirée plusieurs fois par l’institution.

Ibrahima Soya Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 ⁄ 8 =