Examens nationaux en Guinée : Le ministre Konaté prévient !

A la veille  des examens nationaux en Guinée, le ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation,  Ibrahima Kalil Konaté monte au créneau avec le slogan ‘’ Tolérance zéro’’.

En effet, il met en garde non seulement les acteurs éducatifs, mais surtout les milliers de candidats  qui affronteront lesdits examens de cette session 2017 contre toute tentative de fraude.

Dans sa communication, le nouveau patron en charge de l’éducation en Guinée, a annoncé des  mesures déjà prises.

‘’Tout sera sanctionné et personne n’est à l’abri, à commencer par les principaux acteurs qui sont les élèves, les surveillants, moi le ministre, Madame l’inspectrice et tous les acteurs de loin ou de près, quiconque tentera la fraude sera devant la loi. C’est ça la tolérance zéro. On a remplacé une équipe qui a fait beaucoup d’innovations auxquelles le peuple a adhéré. Nous allons les pérenniser, c’est la publication des résultats deux semaines après. Et mon département a pris l’engagement de publier les résultats deux semaines après la passation des épreuves’’ a-t-il martelé.

Concernant la question controversée liée à la suppression des moyennes de cours au niveau du baccalauréat, le ministre s’explique à nouveau.

‘’Cette mesure de supprimer la moyenne annuelle, nous l’avons décidé au cabinet et j’ai dit que cette méthode d’évaluation qui est introduite dans notre système éducatif en 2016, aucun texte règlementaire ne l’a instauré dans le système éducatif. On ne connait pas celui qui l’a inventé et nous nous sommes reportés sur les règlements généraux des examens en république de Guinée. Nous nous sommes rendus compte qu’il y a une autre formule consacrée par les textes de loi que nous avons mise en place. C’est d’avoir une innovation, nous avons ramené ce qui est règlementaire à la place de ce qui est l’imaginaire’’ a-t-il dit.

Emmanuel Aziz Millimono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
20 × 15 =