Election communales : l’association de la société civile fait des observations

La société civile guinéenne à travers l’association Regard Citoyen, a fait une déclaration ce lundi 5 février 2018 à Conakry, où elle a mentionné quelques anomalies enregistrées dans les bureaux de vote.

A cet effet, les insuffisances qui ont été retenues dans les bureaux de vote, selon le Regard citoyen sont notamment : le vote à outrance par procuration ; l’immixtion de certains candidats et responsables politiques dans le fonctionnement des BV ; l’insuffisance du matériel électoral par endroit, la substitution de membres de BV par les délégués de partis politiques ; le rejet de quelques observateurs par endroit.

Face à ces anomalies, la société civile demande aux candidats de faire recours aux voies légales en cas de contestation. « Il est impératif que toutes les parties fassent preuve de responsabilité et évitent  toute action susceptible d’attiser les tensions », a-t-elle affirmé.

Par la suite, les observateurs du Regard Citoyen lancent un appel à la CENI, ainsi qu’il suit : « Le regard Citoyen invite les démembrements de la  CENI  à poursuivre les opérations de remontée des PV des BV et de centralisation des résultats dans la transparence. A cet effet,  la société civile recommande aux démembrements de la  CENI  à mettre à disposition de l’opinion nationale, les résultats conformément à la loi et aux  bonnes pratiques en la matière ».

Par ailleurs dans cette déclaration, le Regard Citoyen assure que le vote s’est bien déroulé de façon générale, malgré quelques anomalies enregistrées.

D’ailleurs, c’est pour cela que l’association s’engage à publier un rapport final incluant les détails de l’ensemble des constats, analyses et recommandations, dans les semaines qui suivent la fin du processus électoral.

Ibrahima Soya Bah

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 − 15 =