EDG: bientôt un centre du service client à Conakry

Le 626 11 11 11, est le numéro standard sur lequel on pourra désormais joindre à tout moment, les techniciens de la société Electricité de Guinée (EDG) pour les besoins de dépannage. C’est justement autour de cette question de mise en place d’un Centre d’Appel autrement appelé, Centre du  Service Client (CSC), que l’Administration Générale d’EDG a rencontré le lundi 11 Septembre dernier à Conakry, le personnel du département de distribution et des chefs d’antennes de la société.

En effet, cette entrevue a été fructueuse en ce sens qu’elle a permise d’échanger en profondeur, les tenants et les aboutissants de cette innovation qui s’inscrit dans le cadre d’un vaste programme de redressement des performances opérationnelles et structurelles de la société EDG.

L’Administrateur Général d’EDG, Abdenbi Attou a informé l’assistance de la nécessité et le mécanisme de fonctionnement de ce nouveau centre qui va être baptisé « Allo EDG ».

« Ce centre d’appel qui a son siège implanté à la Cité Chemin de Fer à Kaloum, va fonctionner en temps plein, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Il sera doté des équipements adéquats. A partir de ce centre, on peut automatiquement connaitre la situation d’un clients et ses inquiétudes », a t-il expliqué avant dire que son souhait est qu’EDG ait un taux de satisfaction élevé, et combler son déficit d’image.

Mis en contribution, le personnel relevant du département de distribution a rassuré leur administrateur de leur engagement et accompagnement dans ce processus de vaste programme de qualification des services d’EDG. Pour ce faire, ces travailleurs ont profité de l’occasion pour soulever les difficultés auxquelles ils sont confrontés. Notamment, leur sécurité au moment des dépannages dans les quartiers, le mauvais état des équipements commandés, le manque d’encouragement du personnel, la rupture de matériels, le manque de stocks et la réhabilitation des postes en mauvais état.

Sur le même aspect, le chef du département de distribution, Fodé Bangaly Keita a renchéri en détaillant aussi les problèmes liés sur le plan personnel, du réseau de distribution, logistique et social. Selon lui, pour une impulsion de la société, il faudrait faire face à cette panoplie d’anomalies.

Par rapport à la rupture de matériels, l’Administrateur Général a envisagé la signature des marchés cadres, pour la fourniture régulière des besoins.

A rappeler que ce nouveau centre sort la tête après plusieurs progrès réalisés au niveau de production et de la distribution depuis  l’arrivée de la Centrale hydroélectrique de Kaleta 240 MW et des centrales thermiques K-énergie, Kaloum, Kipé…

Au delà de ces avancées en termes de production citées plus haut, force est de signaler que les besoins sont aussi grands en distribution. La vétusté du réseau est de 80%. D’où la nécessité de la mise en œuvre du projet PREREC (Réhabilitation et d’Extension des Réseaux Electriques) de Conakry financé à hauteur de 56 millions de dollars par la Banque Islamique du Développement (BID).

Avant de lever la séance, l’Administrateur général d’EDG a invité ses travailleurs à plus d’engagement à pouvoir parfaire les qualités de leurs services. C’est dans cette optique, il est longuement revenu sur les grands défis à relever avant la fin de son mandat.

Fodé Camara Sita 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
32 ⁄ 8 =