Dossier OGP: la délibération prévue pour le 1er avril prochain…

En se basant sur les articles 764 et 770 du code pénal, le  substitut du procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum a sollicité ce lundi 4 mars 2019 que le tribunal condamne  Paul Moussa Diawara  ancien directeur général de l’OGP et son directeur financier Inza Bayo à  cinq ans d’emprisonnement chacun et la saisie de leurs biens.

Selon le représentant du ministère public Paul Moussa Diawara et Inza Bayo ne méritent ni circonstance atténuante, ni sursis. «La place du voleur de l’argent de l’Etat, c’est la prison. Les petits voleurs sont jugés et condamnés à longueur de journée, pourquoi pas ceux-là qui ont volé plus de 42 milliards de francs guinéens »,

Durant son réquisitoire, le substitut du procureur Ousmane Sankhon dira qu’aucun rapport n’a été déposé sur la gestion de l’OGP:” ils ont transformé l’OGP en une entité familiale”. Une façon pour lui de dire qu’aucune pièce justificative n’a été présenté par les mis-en cause pour un détournement de quarante-deux milliards  cent quinze millions sept cent soixante mille, vingt francs guinéens  (42.115. 760 .020Gnf).

Après les plaidoiries de la défense, le procès a été renvoyé au 1er avril pour délibération.

Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
25 × 11 =