Des manifestations de rues dans la banlieue de Conakry

Plusieurs localités de la banlieue de Conakry ont connu des manifestations de rues ce lundi 20 février 2017. Des coups de fusils, des brulures de pneus  par endroit, sont des facteurs qui ont caractérisé une perturbation totale des activités de la capitale.

Ces mouvements de rues ont paralysé la circulation et la quasi-totalité des boutiques est restée fermée à Coza, Bambéto, Kipé, Koloma et autres. Les forces de l’ordre sont aux prises avec les jeunes manifestants.

Pour accéder ce matin au centre-ville, il fallait un parcours de combattant sur tous les  axes reliant  la banlieue au centre-ville.

Ces manifestations interviennent suite à la grève des enseignants déclenchée depuis deux semaines.

Ce matin 20 février 2017, comme promis, la Coalition des Elèves et Etudiants de Guinée (CEEGUI) et de nombreux mouvements appelaient à des rassemblements massifs aussi bien dans la capitale qu’à l’intérieur du pays. On peut dire que cet appel a été entendu par nombreux citoyens.

Guinéenews:/E.A. Millimono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
32 ⁄ 8 =