Des arnaques autour de l’obtention des passeports biométriques à Conakry

L’obtention des passeports biométriques devient un sérieux problème en Guinée, malgré la fixation du prix officiel d’un passeport à 500.000 gnf, d’autres personnes ont transformé le ministère de la Sécurité en un véritable lieu de négoce et de business pour arnaquer les gens avec des prix exorbitants de 500.000 gnf à 1.000.000 gnf.

Informé de cette situation, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Maître Abdoul Kabèlè Camara, a entrepris des dispositions urgentes d’interdire à tout agent de son département, de s’impliquer dans la livraison des passeports aux citoyens.

Pour cela, le ministre a entrepris des mesures contre cette pratique, en disant ceci :

« Ce que j’ai pu entreprendre dans un premier temps face à la situation, c’est de limiter les dégâts, en empêchant les collaborateurs de la police et de la protection civile, de se mêler dans la délivrance des passeports biométriques ; ils sont là pour autre travail. »

Selon le ministre, de nouvelles dispositions vont être prises pour les passeports biométriques, aussi bien sur le plan national qu’international sur instructions du président de la République. Il s’agira de demander à la société chargée de fabriquer des nouveaux passeports. Ainsi nous allons envoyer les spécimens dans nos différentes ambassades et à l’intérieur du pays.

En tout cas, nous ferons tout, conclura le ministre Kabélé pour epargner les citoyens des arnaqueurs tendant à créer des difficultés à la population d’obtenir des passeports qui ne sont que des titres de voyages.

Aboubacar Ben Soumah

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
22 + 23 =