Crise togolaise : ce qu’en pense le journaliste Jean Paul Agboh !

A travers une conférence de presse le mercredi 07 février dernier, le Président du Conseil National des Patrons de la Presse togolaise, Jean Paul Agboh Ahouelete qui séjourne actuellement à Conakry, est largement revenu sur la crise sociopolitique qui prévaut depuis août dernier dans son pays.

« Comme vous le savez depuis 6 mois, le Togo vie une situation d’extrême tension politique sous fond de revendication relative aux réformes politiques. Notamment, la question de la limitation du mandat présidentiel et l’élection à deux tours qui sont des revendications emblématiques de l’opposition togolaise depuis des années », a-t-il planté le décor.

De poursuivre, le directeur de publication du bimensuel Focus Infos a fait cas à la mise en œuvre par le gouvernement togolais, un projet de loi rétablissant ceux des verrouillages dont la limitation du mandat présidentiel.

« L’opposition a choisi la politique de la chaise estimant que l’adoption de ces deux dispositions devait conduire au départ du chef de l’Etat. Donc, on n’en est là sur ce contentieux qui fait perdurer la crise. Mais, aujourd’hui, il y a quand même de l’espoir puisque sur la facilitation du président guinéen et celui du Ghana, un dialogue est annoncé la semaine prochaine à partir du 15 février », a annoncé M. Ahouelete.

Rappelons que la population togolaise est passée six (6) mois de crise émaillés de victimes, de dégâts matériels. A cela s’ajoute à un net ralentissement des activités économiques dont la perte estimait à près de 100 milliards de francs CFA.

Jean Paul  pense que cela est une grosse perte pour un pays en développement comme le Togo et la population lassée par ces six mois de crise, espère que la classe politique togolaise va sortir enfin le pays de l’ornière à travers des conclusions qui permettront au pays de régler définitivement ses problèmes qui arrivent de façon simultanée.

Notons que cette crise au Togo a également connu la médiation de Tibou Kamara,  Conseiller Spécial du président Alpha Condé.

Le regard de Jean Paul sur la presse guinéenne

Notre confrère togolais a fait savoir qu’il connait peu sur la presse guinéenne. Selon lui, il y a des bons journalistes et il y a d’autres qui font certaines défaillances. Il y a aussi des bons journaux qu’on rencontre qui sont dans le cadre de l’art d’un organe de presse. Donc pour lui, c’est la même chose que la plupart des pays de la sous-région.

Egalement présent à la conférence, le Président de l’Union de la Presse Francophone Section Guinéenne (UPF-Guinée), Koné Ibrahima a salué les approches de son confrère togolais. Il a invité les journalistes africains à une synergie d’actions et d’échanges de compétences pour la qualification du métier dans le continent.

« Nous espérons partir aussi au Togo pour tenir des conférences sur la vie du continent et d’autres sujets allant dans l’apaisement et la quiétude sociale entre les africains », a conclu le président de l’Union de la Presse Libre de Guinée (UPLG).

                                                                                                                               Ibra Barry

Enregistrer

Enregistrer

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
22 × 28 =