Crise syndicale : les institutions républicaines sollicitent l’ouverture d’un dialogue inclusif

Les institutions républicaines conduites par le médiateur de la république, Mohamed Saïd Fofana se sont entretenues ce lundi 16 juillet 2018, avec l’inter-centrale syndicale CNTG –USTG à la bourse du Travail. Au cours de cette rencontre, le chef de la délégation, Mohamed Saïd Fofana a sollicité l’ouverture d’un dialogue inclusif à tous les niveaux.

C’est un entretient qui  a duré environ quelques heures  où les responsables de l’inter-centrale syndicale CNTG-USTG  se sont longuement expliqués sur cette crise axée sur l’augmentation du prix du carburant 8000 à 10 000 francs guinéens. Toute chose que les syndicalistes protestent et exigent le rétropédalage sur la décision.

Mais Saïd Fofana lui sollicite dit-il : « Nous n’avons pas parlé de négociations, nous n’avons pas  demandé  à chacun  de dire ce qui  est bon ou ce qui n’est pas bon. C’est simplement chacun accepte de venir autour de la table de négociations. Arrivé là-bas, chacun fera valoir ses points de vue et il y aura des arbitres pour trancher…».

D’ailleurs après la rencontre,  le Médiateur de la République se dit ‘’agréablement surpris de la forte mobilisation des syndicalistes, et par leur capacité à comprendre la situation’’.

Mohamed Saïd Fofana compte élargir cette démarche  en rencontrant tour à tour les autres composantes de la nation dont  les acteurs de la société civile, le gouvernement….

« Nous irons même vers le diable dans l’eau, partout, il faut que la Guinée respire la paix, nous n’accepterons pas que la Guinée brûle… », a-t-il ajouté.

Prenant la parole de son côté, Louis M’Bemba Soumah s’exprime en disant : «  Nous avons reçu de très bons conseils. Mais nous sommes des syndicalistes, nous sommes des mandatés. Nous avons écouté, nous allons nous réunir pour analyser ensemble et prendre langue avec nos mandants afin de prendre une décision ».

Sur la question de savoir si leur ‘’marche  verte’’ prévue demain mardi est-elle annulée, le syndicaliste a été imprécis.

MY et Aye Condé pour ScoopGuinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
42 ⁄ 21 =