Crise sociale en Guinée : Dr Koureissy Condé demande aux acteurs concernés de revenir à la table de négociation

Depuis l’augmentation du prix du carburant à la pompe par le gouvernement Kassory, les manifestations sociales se sont multipliées presque partout dans le pays.  Vu les risques que cela comportent, le président de la Convention des Acteurs Non Etatiques de Guinée (CANEG), Dr Koureissy Condé demande au gouvernement,  aux syndicats et aux forces sociales de revenir à la table de négociation. Cela, u bénéfice du peuple de Guinée.

 C’est à travers une conférence de presse tenue le jeudi 12 juillet 2018 à Conakry, au siège de ladite plateforme qu’il a lancé cet appel de dialogue dans le but d’apaiser la situation. Car, selon lui, le compromis n’est ni une faiblesse et encore moins une compromission.

Selon M. Condé,  le dialogue est l’outil incontournable pour éviter le pire dans un pays comme la Guinée. C’est ainsi, qu’il a appelé les camps opposés à ne privilégier que le dialogue malgré leur désaccord sur plusieurs points. D’après lui : « c’est la Guinée qui a tout à gagner ».

C’est dans cette perspective, qu’il rappellera qu’il a déjà entamé des démarches pour discuter avec les principaux acteurs de la crise afin qu’ils se retrouvent autour de la table de négociation.

 « Le tour de la table doit se faire sous l’égide du médiateur de la République, en présence des institutions élargie à l’ensemble de tous les acteurs concernés », a-t-il notifié.

Poursuivant son speech, Dr koureissy affirmera qu’il n’est pas d’accord avec le prix du carburant fixé à 10000fg par litre, mais cela ne doit pas empêcher le dialogue, soutient-il.  Le président de la CANEG dira que le gouvernement doit mettre en place des mesures d’accompagnement afin d’éviter la flambée des prix des denrées alimentaire sur le marché.

Par ailleurs, M. Condé a félicité les forces sociales ayant organisé des manifestations sans mort d’hommes ni de dégâts matériels causés.

Malgré cela, il demande à ces organisations de la société civile de privilégier le dialogue.

                                                              Bah Ibrahima

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
20 + 5 =