Coopération : le ministre Marc Yombouno et l’Ambassadeur Bian Jianqiang parlent des difficultés d’obtention de visa

Le ministre du commerce,  Marc Yombouno vient de rencontrer l’Ambassadeur de la République populaire de Chine, S.E.M. Bian Jianqiang, pour discuter sur les difficultés que rencontrent les opérateurs économiques dans l’obtention de visa pour la Chine.

Pour rappel, depuis  quelques temps, les opérateurs économiques guinéens rencontrent  d’énormes difficultés dans l’obtention de visas pour la Chine. Pour ceux qui avaient la chance en Guinée n’obtenaient des visas que pour une durée de 20 jours avec une seule entrée. Face à cette situation, certains opérateurs économiques étaient contraints de se rendre au Sénégal pour obtenir des visas pour une longue durée avec plusieurs entrées.

Pour pallier à ce problème qui a des impacts considérables sur le commerce international, le ministre du Commerce,  Marc Yombouno a eu un tête  à tête au cours de cette semaine avec l’Ambassadeur de la République Populaire de Chine. Rencontre a au cours de laquelle ils ont échangé sur  la facilité de l’obtention de visas pour la Chine pour les opérateurs guinéens.

Pour le ministre Marc Yombouno,  c’est une perte pour la Guinée que nos commerçants aillent jusqu’à Dakar pour chercher des visas.

Selon le chef de Cabinet du ministère, au moins 80 produits guinéens (sésame, le fonio, le miel…) doivent rentrer en Chine. Par manque de certification de nos jours, presque rien n’y est exporté. Face à cela, le chef de département du commerce a sollicité auprès de la Chine à travers son Ambassade, l’équipement du laboratoire de contrôle qualité afin de pouvoir analyser nos produits et les certifier. Le renforcement des capacités des cadres et le renforcement de la logistique du département ont été autres aspects débattus au cours de cette rencontre.

En réponse, le diplomate chinois s’est réjoui de cette invitation du ministre du commerce pour échanger sur les enjeux commerciaux entre les deux pays. Parlant de la délivrance de visas aux opérateurs, M. Bian Jianqiang a précisé que le processus est le même dans tous les pays africains où la Chine a une Ambassade. Il a tout de même reconnu que le personnel de l’Ambassade d’ici est à nombre réduit. Il a ensuite annoncé que chacun peux désormais écrire à l’adresse :
visardr-emb@gmail.com pour obtenir un rendez-vous au lieu d’aller faire la queue devant l’Ambassade.

                                                                   Mohamed Y

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
18 − 14 =