Congo-Brazzaville : l’ancien président Pascal Lissouba est décédé en France

L’ancien président congolais Pascal Lissouba s’est éteint en France, ce lundi matin, à l’âge de 88 ans. Il avait dirigé le pays de 1992 à 1997 avant de perdre le pouvoir à la suite de la guerre civile.

Pascal Lissouba est décédé, en début de matinée le 24 août, à Perpignan, dans le sud de la France, a confirmé à Jeune Afrique la famille de l’ancien président congolais. Son épouse, Jocelyne, et son fils, le député Jérémie Lissouba, se trouvaient à ses côtés. Il était âgé de 88 ans.

Démocratiquement élu en 1992, il avait perdu le pouvoir en octobre 1997 à la suite de la guerre civile congolaise, et s’était installé en France après un exil à Londres.

Ces dernières années, son état de santé s’était dégradé. Il souffrait de la maladie d’Alzheimer et n’était plus en mesure de mener d’activités politiques. Cela faisait longtemps qu’il ne recevait plus et qu’il ne gérait plus les affaires de l’Union panafricaine pour la démocratie sociale (Upads), le parti qu’il avait créé au tout début des années 1990 et dont Pascal Tsaty-Mabiala assure aujourd’hui la direction.

C’est le deuxième ancien président congolais à décéder en France cette année. Le 30 mars dernier, Jacques Joachim Yhombi-Opango, au pouvoir entre 1977 et 1979, a succombé des suites du coronavirus à Neuilly-sur-Seine, en région parisienne. Il avait 81 ans.

Avec J.A

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
13 × 1 =