Conférence de presse du ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation

Le ministre de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA), Mory Sangaré  comme ses prédécesseurs était à son tour face à la presse, ce lundi 9 décembre 2019, pour décliner le bilan et les perspectives de son département.

D’entrée de jeu, Mory Sangaré est revenue sur les objectifs de son département

Le Ministère de l’Éducation Nationale et de l’Alphabétisation (MENA) a comme objectifs majeurs :

Offrir un accès à une éducation équitable, inclusive et de qualité à tous les enfants; Lutter contre l’analphabétisme ; promouvoir l’éducation à la citoyenneté ; renforcer la gouvernance de l’éducation.

Selon le ministre, «  Il convient de rappeler, qu’à l’avènement de la 3ème République en décembre 2010, le secteur de l’éducation nationale et de l’alphabétisation était confronté à de nombreuses difficultés liées à la situation socio-économique de notre pays, au nombre desquelles, on peut citer :

Des capacités d’accueil insuffisantes, des indicateurs du système éducatif en deçà des attentes : taux brut de pré scolarisation à 7,5% ; taux brut de scolarisation au primaire à 78% dont 70% pour les filles avec des disparités ; taux brut de scolarisation au secondaire à 38% dont 27 % pour les filles ; taux d’analphabétisme estimé à 65% »

« Pour corriger cette situation et atteindre les objectifs assignés à mon Département, le Gouvernement à travers le MEN-A, avec l’appui des Partenaires Techniques et Financiers (PTF), a entrepris au cours des huit dernières années, un programme d’actions de réformes au niveau des axes suivants : La construction/réhabilitation entre 2011 et 2018 de 6 669 salles de classe dont 5 446 au primaire et 1 223 au secondaire contre 1 204 entre 2001 et 2010 » , a révèle le ministre.

Par ailleurs, le ministre a présenté, la situation scolaire aussi bien dans la capitale qu’à l’intérieur du pays. Ainsi voici cette situation : la construction et l’équipement de 5855 salles de classes dont 4934 à l’élémentaire et 921 au secondaire dans les 8 régions du pays ; la réhabilitation de 814 salles de classe dont 512 à l’élémentaire dans toutes les régions et 302 salles de classe au secondaire dans 5 régions sur 8 Conakry, Boké, Kankan, Mamou, Nzérékoré.

Pour terminer, il  exprimera ses sentiments sur l’avenir de  l’école guinéenne en disant qu’il voudrait inviter l’ensemble des citoyens guinéens, ainsi que tous les acteurs et partenaires du système éducatif, à accompagner son  département dans sa quête de qualification de  l’enseignement car, dit-il,  l’école est l’affaire de tous.

Aye Condé

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
14 × 11 =