Conakry : quand les rues deviennent des marchés

L’occupation illégale des emprises des rues par les vendeuses est devenue monnaie courante à Conakry.

En effet, on constate que les vendeuses  ont abandonné les marchés pour venir s’installer au bord des rues parfois même au milieu des routes  pour vendre leurs marchandises.

Ceci, malgré les campagnes de sensibilisation et l’intervention régulière des forces de l’ordre notamment de la police et de la gendarmerie à interdire à ces  vendeuses de rues, d’occuper les lieux.

A noter que l’occupation des rues perturbe la circulation et est souvent source d’accidents de véhicules causant soit des blessés graves, soit des dégâts matériels importants.

Il est à noter que cette occupation illégale des emprises des rues est due au fait que les marchés sont devenus étroits par rapport aux nombreuses vendeuses qui ne peuvent pas toutes avoir des places à l’intérieur des marchés. D’où la nécessité pour l’Etat, de construire ou d’élargir les marchés existants dans la capitale pour éviter des goulots d’étranglement dans les rues.

Fatoumata Binta Diallo pour africatribune

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
13 ⁄ 1 =