Conakry: projet d’interconnexion sous régional, le ministre de l’Energie rassure la population

A l’occasion d’une conférence de presse tenue ce lundi matin dans un réceptif hôtelier à Conakry, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Chéick Taliby Sylla a évoqué le cas des projets d’interconnexion du courant électrique entre la Guinée et ses pays voisins.
Cependant, la préoccupation des citoyens guinéens résident dans la mise en œuvre des projets d’interconnexions sous régionale dont celui de l’OMVG, qui permettra de donner le courant aux pays voisins. Certains estiment que la Guinée ne peut pas donner le courant aux autres, pendant que le pays a un besoin accrue de l’électricité et qu’il y’a plusieurs localités qui vivent dans l’obscurité totale.
En effet, dans son discours de circonstance, le ministre de l’Energie, assure que les projets d’interconnexions sous régionale, permettront à la Guinée de vendre son électricité et de bénéficier des font importants. A cet, il promet que les revenus issus du projet d’interconnexion seront supérieur à ceux des mines, dans les années avenir. Il indiquera, que dans ce partenariat, chacune des parties aura besoin de l’autre. Puisque la Guinée aussi achètera le gaz avec ses voisins pour réduire la déforestation.
Poursuivant son speech, Cheikh Taliby, est revenu sur le projet de Souapiti qui est de nos jours à 70% d’exécution des travaux, dit-il.
« L’arrivée de Souapiti avec 450 MW elkn 2020 augmentera la puissance installée de la 3ème République à près de 1 000 MW en moins de 10 ans ».
Selon le ministre, le Président de la République a mis un accent particulier sur l’électrification du Pays tant en milieu urbain que rural à travers la valorisation de l’énergie renouvelables.
C’est dans cette lancée que M. Sylla, dira que « la réalisation de l’ensemble des lignes de transport HT permettra l’électrification rurale des zones traversées sur un rayon de 10 à 50 km. Plus de 1000 localités sont concernées en Haute Guinée et Guinée Forestière ».
Pour rappel, depuis l’avènement du président Alpha Condé à la magistrature suprême, le secteur de l’électricité est devenu une priorité absolue pour le gouvernement guinéen. Cette politique énergétique du chef de l’Etat, se traduit notamment par la construction des barrages hydroélectriques de Kaléta et Soupait afin de résoudre efficacement le problème du courant en Guinée. Ce qui est sûr, le secteur de l’énergie est le domaine dans lequel le gouvernement a plus dépensé de l’argent et jusqu’à présent le peuple se plaigne.

Bah Ibrahima

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
15 + 12 =