Conakry : les rideaux sont tombés sur la semaine du numérique

La 3ème édition de la semaine du numérique démarrée le 17 avril, a pris fin ce vendredi 20 avril 2018 à Conakry. Cette cérémonie de clôture de cette édition a été présidée par le Premier ministre, Mamady Youla, accompagné de certains membres du gouvernement.

La 3ème édition a connu une compétition ‘’féroce’’ entre les jeunes entrepreneurs du monde numérique venus des 4 coins de la Guinée, dont les trois premiers lauréats ont été dignement récompensés. 

Le lauréat de cette année vient de Kankan (Haute-Guinée)  et son nom est Cutbert Ayo Onikute, il est distingué à travers  son ‘’projet de plateforme de gestion des clients pour faciliter la collecte des déchets’’.

Rappellons que l’objectif de cette édition vise à  promouvoir l’entreprenariat numérique, développer des solutions applicables et adaptées aux besoins des guinéens.

Dans son allocution de circonstance, le ministre des Postes-Télécommunication et de l’Economie Numérique, Moustapha Mamy Diaby, s’est montré satisfait de cette édition. Selon lui, la compétition a montré que les jeunes guinéens sont talentueux, cela s’est manifesté à travers la présentation de bons projets, des belles idées et des applications qui ont pour vocation l’amélioration des conditions de vie de ses  concitoyens.

Après avoir rassuré tous les entrepreneurs de la disponibilité de son département, M. Diaby, promet ceci : « Nous ferons en sorte qu’on puisse bâtir ensemble un écosystème dynamique au service de l’économie nationale ».

C’est ainsi qu’il a profité de l’occasion pour inciter les jeunes à oser d’entreprendre: « Il faut chercher à être des entrepreneurs, au lieu d’être salariés, car seul l’entreprenariat peut nous rendre riche », a-t-il conclu.

C’est dans ce cadre que  le chef du gouvernement, Mamady youla, a exhorté les jeunes à profiter davantage de l’éclosion du numérique pour réaliser leurs rêves.

Ensuite, il a pris l’engagement au nom de son équipe gouvernementale de favoriser l’éclosion d’un tissu d’entrepreneurs locaux afin d’accélérer le développement  socioéconomique du pays.

Pour cela, le premier ministre, a estimé qu’il faut la valorisation des talents à travers des encadrements et la mise en place d’un environnement adéquat,  ainsi que l’installation de centres d’informatiques dans les institutions d’enseignements du pays.

Cette 3ème édition, d’après les organisateurs, a été une belle  réussite enrichie par des débats de hauts niveaux et caractérisés par l’intervention des experts étrangers.  Toujours selon eux, elle a été un véritable espace d’échanges et de partage d’expériences qui a mobilisé au moins 2500 participants.

Il est à noter que cet événement a été organisé par le Ministère des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique en partenariat avec l’Agence de Promotion des Investissements Privés.
                                                        Ibrahima Soya Bah

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
4 − 3 =