Conakry : les Imams adhèrent au programme d’installation des compteurs prépayés!

C’est dans le souci de sensibiliser la population sur de nombreux avantages des compteurs électriques à prépaiement, que la société Electricité de Guinée (EDG) a mis à contribution, les chefs religieux de Conakry.

Après deux jours de formation des Imams sur l’utilisation et les intérêts à bénéficier de ces compteurs, une rencontre a été organisée le mercredi 05 Avril, entre les responsables du secteur énergétique et les chefs religieux.

C’est la grande salle du Centre Islamique de la Mosquée Faiçal de Conakry qui a servi de cadre à cette cérémonie d’échanges d’idées.

Dans son allocation, le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Cheick Taliby Sylla a d’abord donné quelques explications sur l’état actuel du barrage de Kaléta qui selon lui, fonctionne à merveille. Mais que par manque d’eau dans le lit du barrage, Conakry assiste aujourd’hui, à une perturbation.

C’est dans la même lancée que le ministre Taliby a attiré l’attention de l’auditoire sur les conséquences liées au gaspillage et à la fraude qui affectent la desserte en courant électrique en Guinée.

C’est pourquoi, Cheick Taliby Sylla a rappelé aux chefs religieux, la nécessité du déploiement des compteurs à prépaiement dans les foyers.

« Les compteurs prépayés soulagent beaucoup plus les pauvres. Au lieu qu’on vous facture ailleurs et à votre insu, je trouve économique de s’approprier de ces compteurs qui vous permettent de gérer et économiser vous-même votre consommation », a-t-il rassuré.

Pour terminer, l’ancien directeur de Kaléta, a invité les chefs religieux à s’impliquer activement dans la sensibilisation et la communication lors de leurs différents sermons dans les mosquées.

Prenant la parole, l’Administrateur Général de EDG, Attou Abdenbi est allé dans la même optique que le ministre Taliby mais en attirant l’attention de l’assistance sur un fait.

« Il y’a certains agents de EDG qui ne veulent pas que cette opération de l’installation de compteurs soit effective. Parce que tout simplement, leurs intérêts obtenus des fraudes seront bafoués. Parce qu’ils ne peuvent plus négocier en catimini avec des populations…», a indiqué M. Attou.

Pour sa part, le porte-parole des Imams, El hadji Abdoulaye Kaba a rassuré que les messages des autorités sont tombés dans de bonnes oreilles. Il a promis que les Imams multiplieront cette sensibilisation pour l’intérêt de la nation.

« Vu ce que nous avions appris durant les deux jours de formation et les avantages expliqués par les autorités, nous exprimons notre adhésion à ce programme… », a rassuré Elhadj Kaba.

Quelques recommandations ont été faites par les chefs religieux dont le cas des mosquées par rapport à ces compteurs à prépaiement. Chose qui a été notée par les autorités.

Cette rencontre d’échanges a connu la présence du secrétaire général des affaires religieuses, Elhadj Abdoul Karim Dioubaté.

Sita Camara

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
20 ⁄ 5 =