Conakry : le nouveau Médiateur de la République a pris fonction

Le nouveau Médiateur de la République,  Mohamed Saïd Fofana ancien premier ministre, a officiellement pris fonction le mardi 27 février 2018 au siège même de l’Institution, sise au quartier Concasseur à Hamdallaye.

La cérémonie de passation de service entre le Médiateur sortant, Général Facinet Touré et l’entrant, Mohamed Saïd Fofana a été présidée  par  le ministre  conseiller spécial du président de la République chargé des relations avec les institutions républicaines, Mohamed Lamine Fofana, en présence de plusieurs membres du gouvernement et des institutions républicaines.

Cette prise de fonction  du Médiateur de la République intervient quelques jours seulement après sa prestation de serment devant le chef de l’Etat, Pr Alpha Condé au palais Sekhoutoureya.

Dans son discours de circonstance, le Médiateur sortant a tenu à rappeler, brièvement que depuis sa prise de fonction, il s’est engagé avec tous ses collaborateurs à œuvrer à la réussite et au règlement d’un grand nombre de litiges entre les guinéens, que  ce soit d’ordre économique, juridique , technique ou relationnel.

Faisant la rétrospective de sa mandature qui débuta en janvier 2011, le général Facinet Touré, a évoqué sa période d’activité marqué par des voyages d’études auprès des institutions similaires en Afrique et en Europe. Egalement marqué par le recrutement et la formation de ses collaborateurs notamment dans les institutions multilatérales. 

Mohamed Saïd Fofana le nouveaux Médiateur de la République a,  dans son discours annoncé qu’il est prêt  à travailler avec tout le monde  pour, dit-il «bâtir une nouvelle vision qui sera celle, d’être à l’écoute des populations guinéennes, en collaboration avec  franchise, sincérité et loyauté non seulement avec l’Etat mais aussi avec toutes les institutions de la République , concluant que «de ce fait, nous allons réfléchir ensemble au niveau des institutions que j’ai eu l’honneur de rencontrer ces jours-ci, que chacun doit contribuer à cette œuvre de médiation, car, il faudrait que la médiation soit une œuvre collective. J’ai déjà dit aux imans, aux notables, à toutes les institutions que j’ai rencontré que nous allons dès notre prise de fonction appeler tout le monde à la réflexion, en demandant à chacune ; quelles sont ses attentes par rapport à cette institution nationale.  ».

A rappeler que, le Médiateur de la République est nommé pour un mandat de 7 ans non renouvelable.

MY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
4 × 11 =