Conakry : l’atelier sur l’AGOA ouvre ses portes et fenêtres

La loi sur la croissance et des opportunités Economiques en Afrique de l’Ouest a démarré ses activités ce vendredi 17 mars à Conakry. Une loi qui permet aux opérateurs économiques d’exporter des produits locaux sur les marchés Américains sans taxe douanière.

C’est la Chambre du commerce, d’industrie et d’Artisanat, siège de ladite organisation, qui a servi de cadre pour la tenue des travaux de l’AGOA regroupant tous les opérateurs économiques du pays.

Sur les raisons de l’organisation de l’atelier, le coordinateur du bureau AGOA de Guinée, Ismaél Nabé affirme constater un retard du pays par rapport aux autres pays membre de la dite organisation.

‘’ Ce qui nous a motivé à organiser cet atelier, sais que, à chaque fois que nous venons dans les réunions à Washington ou les autres pays de l’Afrique, dans le cadre de l’AGOA nous constatons nos confrères des autres pays africains prendre une certaine longueur sur nous en terme d’avancée dans l’utilisation de la loi. Donc, nous avons réfléchi et nous avons trouvé que le manque d’information et de formation sur les procédures et les règles auxquelles les pays doivent veiller pour pouvoir tirer les profits de cette loi, manquait à la guinée’’ a-t-il déclaré.

A noter que l’AGOA est une loi américaine votée et promulguée en mai 2000 par le congrès américain, sous l’égide du président Bill Clinton. La Guinée, la Côte d’Ivoire et le Niger, ont intégré cette organisation le 25 Octobre 2010.

Emmanuel Aziz Millimono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
4 × 26 =