Conakry : lancement d’un projet d’interconnexion électrique Guinée-Mali

Les autorités guinéennes et ses bailleurs de fonds ont lancé le jeudi 22 février 2018, le projet multinational d’interconnexion électrique en 225 KV Guinée-Mali.

Ce projet si important permet des échanges d’énergie entre la Guinée et le Mali afin d’améliorer l’accès des populations à une énergie électrique abordable. Les travaux vont durer pour 4 ans selon les études.

Au programme, il s’agit de construire une ligne électrique double terme 225 KV d’une longueur d’environ 714 Km, entre la ville de Sanankoroba au Mali et celle de N’Zérékoré en Guinée. Ensuite, implanter des postes de transformation associés dans les localités de Siguiri, Fomi, Kankan, Kérouané, Beyla et N’zérékoré (Guinée), et Sanankoroba (au Mali). Ce qui permettra d’électrifier 201 localités dont 121 en Guinée et 80 au Mali et riveraines de la ligne.

Ce projet va coûter 299,63 MUC soit environ 3740 milliards de GNF dont 2915 milliards sur le territoire guinéen.

Le Gouvernement guinéen apportera environ 115 milliards de GNF et le reste par les bailleurs de fonds dont le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD) qui a apporté environ 1087 milliards pour tout le projet et 677 mds de GNF pour la Guinée.

Le chef de projet, Kakoro Mamady a longuement expliqué l’importance de ce projet.

« Ce projet permettra d’électrifier complétement la forêt et la Haute Guinée. ça permet aussi d’évacuer le supplément d’énergie vers la République de Mali et à travers le Mali d’autres pays de la sous-région comme les pays de l’OMVS, de l’OMVG et de ceux de la Manu river union », t-il indiqué.

Pour sa part, le Directeur Représentant Pays de la BAD, Camara Oumar au nom de son institution, a réaffirmé sa volonté de raffermir sa collaboration avec l’Etat guinéen qui selon lui, n’a cessé de déployer depuis 2010 ses efforts pour le développement national.

Pour M. Camara, le financement de ce grand projet traduit une nouvelle fois, la bonne relation entre la BAD et les Etats africains. Il a terminé son speech par réitérer le soutien indéfectible de son institution à la Guinée  qui rentre de plain-pied dans son programme national de développement économique et social.

Le même esprit de collaboration s’est fait sentir du côté de l’Union Européenne, représentée en Guinée par Gerald Hatler.

A signaler que dans le financement de ce projet d’interconnexion électrique, l’Union Européenne et la Banque Islamique de Développement (BID) ont respectivement payé 30 millions et 80 millions d’euros.

Le Gouvernement guinéen, représenté à la cérémonie de lancement par Sékou Sanfina Diakité, le Secrétaire général du ministère de l’Energie et Moussa Ben Condé, l’émissaire du ministère du Plan et de la Coopération Internationale ont exprimé leur satisfaction par rapport à la contribution  de leurs partenaires financiers.

A cet effet, ils ont tour à tour promis que les mesures seront prises pour lever tous les obstacles pour la réussite de ce projet.

Ce projet va porter sur trois (3) composantes en Guinée

Ce projet vient ainsi amorcer le développement durable du secteur d’énergie en Guinée. En termes d’infrastructure comme signaler au début, consiste à la construction d’une ligne de 225 KV d’une longueur d’environ 589 Km. Cinq (5) postes seront ainsi construits dans plusieurs localités.

En termes d’appui institutionnel, ce projet va occasionner la formation en matériel informatique et roulant ainsi que les études de nouveaux projets.

La troisième composante est la gestion de projet qui vise les contrôles et supervisions des travaux de la ligne et des travaux d’électrifications des localités avoisinantes ; du logiciel de gestion, manuel de procédures, matériel roulant, matériel informatique etc…

Que peut-on dire ?

Ce projet est une suite logique de la construction des barrages hydroélectriques de Kaléta et de Souapeti. Ce qui va s’en dire qu’en 2021, la Guinée sortira enfin de sa longue crise du courant électrique. Cela grâce à la volonté politique du président de la République, Alpha Condé qui dès après son investiture, a affiché son ambition d’électrifier toute la Guinée qui depuis 60 ans, a toujours trainé son squelette de misère à cause du manque d’énergie.

Camara Fodé Sita

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 − 21 =