Conakry : la mise en place d’une bourse de sous-traitance pour les entreprises locales

Le ministère des Mines et de la Géologie en partenariat avec le Groupe de la Banque Mondiale a procédé le lundi 13 novembre 2017 à Conakry, au lancement officiel d’un atelier pour la mise en place d’une Bourse de sous-traitance pour les entreprises locales.

Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la promotion des entreprises locales et toutes industries appartenant aux guinéens. Cela, en leur permettant d’obtenir facilement les contrats de sous-traitance à travers le renforcement des capacités techniques  pour mieux concurrencer les étrangers et surtout les regrouper dans une base de données afin de faciliter leur accès.

Le Chef de Cabinet du Ministère des Mines et Géologie, Ahmed Sékou Keita, qui a présidé la cérémonie d’ouverture de cet atelier a tenu à rappeler que  la mise en place de la bourse de sous-traitance et de partenariat (BTSP) s’inscrit dans le cadre de la poursuite des réformes et actions de son département. Il a cité entre autres la création d’une plateforme de concertation sur les relations communautaires, les partenaires techniques et financiers, les ONG, les sociétés minières et la société civile. En outre, il a également rappelé l’élaboration et l’adoption en avril 2017 des lettres de la politique de responsabilité sociétale des entreprises et du contenu local.

Poursuivant son intervention,  il a aussi affirmé que l’ambition du gouvernement est de favoriser le développement de la Sous-Traitance locale en permettant aux entreprises locales d’avoir accès aux contrats de sous-traitance.

« Le programme pilote signifie que nous recensons toutes les entreprises locales pour les mettre dans une base de données tout en renforçant leurs capacités. Cela leur permettraient d’accéder à la sous-traitance dans tous les domaines, notamment minier, pour que les contrats des miniers soient octroyés aux entreprises locales », a-t-il souligné.

Pour sa part, la Chargée de projet du Groupe de la Banque Mondiale (GBM), Mariam Ciré Sylla,  a admis que l’institution accompagne le gouvernement guinéen dans la mise en œuvre de la politique de contenu local dans le secteur des mines qui est une étape très importante.

« Cette bourse  offrira une plateforme où l’information sera partagée entre les entreprises minières et celles locales. Les entreprises minières pourront partager les opportunités d’achatsp de biens et services qui existent au sein de leurs projets. Les entreprises locales pourront s’inscrire et offrir leur service dans un cadre bien défini et transparent », a-t-elle ajouté.

Par ailleurs, les participants venus d’une quinzaine d’entreprises locales et des cadres de l’Administration guinéenne, ont examiné ensemble, les points essentiels sur lesquels la bourse sera orientée. C’est ainsi qu’ils ont pu définir leurs besoins et identifier les principaux objectifs de la Bourse.

Il a été également mentionné au cours de cet atelier que cette bourse de sous-traitance est accessible à tous les secteurs économiques du pays dont l’hôtellerie, l’agroalimentaire, le transport  et autres.

                                                                    Ibrahima Soya Bah Vision2000Communication

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
28 × 12 =