Conakry: de nombreux ressortissants libériens délogés

Plusieurs  ressortissants de la République  du Liberia, résidents en Guinée à la cité ministérielle sise au quartier Camayenne dans la commune de Dixinn ont été délogés  mardi 09 janvier 2018,  par les forces de l’ordre.

Selon les motifs énoncés par les autorités, ces libériens vivant sur le sol guinéen depuis plus de 10 ans occupent un domaine de l’Etat.

Ils sont au total  107 délogés et  demandent de l’aide aux ONG et à toutes les personnes de bonne volonté.

Selon  l’un des ressortissants qui a gardé l’anonymat  «  la Guinée c’est un pays de droit, mais vraiment nous déplorons cette réaction des autorités guinéennes. Déguerpis des centaines de personnes qui n’ont pas où aller, c’est très mauvais…  nous demandons à l’Etat de nous trouver où dormir, on ne peut rester au dehors comme ça comme des animaux »

A l’entame de son témoignage, Mathieu Diah  président des ressortissants du pays sœur de la Guinée,  pointe du doigt le Président de la République, Alpha Condé, d’avoir  donné l’instruction de les vider.  «Le 22 décembre dernier, son excellence le Président Alpha Condé est venu par surprise, visiter ce lieu. Il est reparti sans dire mot. Le 02 janvier 2018, nous avons reçu un courrier du gouvernement guinéen nous demandant de quitter cette partie dans 72 heures. Mais n’ayant pas où aller s’installer, nous avons interpellé notre Ambassadrice depuis le 03 janvier. Elle n’a rien fait pour nous, elle a simplement dit que si on ne sort pas avant l’expiration du délai, elle ne prendrait pas la responsabilité de ce qui pourrait nous arriver. Donc ce matin, des militaires sont venus avec un bulldozer, nous demander de quitter, qu’ils vont démolir le lieu ».

                                                                                                                      Mohamed Y

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
6 + 30 =