Célébration en Guinée de la journée internationale des consommateurs.

C’est sur le thème ‘’ Construire dans le monde numérique, les consommateurs peuvent faire confiance’’, que l’humanité a célébré ce mercredi la journée internationale des consommateurs.

En Guinée, cette journée a été mise à profit  par les organisateurs de défense des droits des consommateurs de faire l’Etat des lieux sur la situation du respect et de la violation des droits des consommateurs.

Le président de l’union pour la défense des consommateurs de guinée, Mbani Sidibé à l’occasion de cette cérémonie, a évoqué la pertinence dudit thème.

’’  Aujourd’hui la technologie numérique à un impact dramatique sur la vie des millions des consommateurs et sur le coût et donne de nombreux avantages en terme d’une meilleure communication de l’accès facile à l’information et d’une grande variété de  biens et services qui sont vendus sur l’internet. C’est pourquoi aujourd’hui l’humanité a décidé  de  rappeler à l’attention de toutes les autorités publique et privée sur les questions des droits de consommateurs dans le domaine du numérique,  notamment dans la fourniture de l’accès à internet’’, a confirmé M. Sidibé.

Au su et au vu de tous, ce thème, ‘’ construire dans le monde numérique,  les consommateurs peuvent faire confiance’’,  ne correspond pas au contexte guinéen à cause d’énormes et multiples problèmes que rencontrent les usagers avec les  services téléphoniques.

Malgré l’installation de la fibre optique,  la qualité des appels téléphoniques et de la connexion internet est toujours médiocre.

’ Notre pays a assisté à l’atterrissage de la fibre optique, mais le constat que nous faisons sur le terrain est un constat triste, car ni les prix, ni la qualité de l’internet n’a pu s’améliorer  considérablement. C’est pourquoi, nous lançons un appel fort à l’endroit  des organes de régulations pour tout mettre en œuvre en vue de  faire respecter la loi  018, pour la cyber criminalité et la loi  sur la protection des données personnelles’’ dira M. Sidibé

Autres problèmes que rencontrent les consommateurs en plus de la mauvaise connexion, les guinéens sont toujours victimes d’arnaque sur les tarifs par les opérateurs de téléphonies, ce malgré la réduction par le gouvernement de la TVA à 18%.

Emmanuel Aziz Millimono

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
21 − 18 =