Bicéphalisme CNTG-USTG : Abdoulaye Sow porte des graves accusations à la CNTG d’Amadou Diallo

Depuis  longtemps, il a été constaté un désaccord entre la CNTG et  de l’USTG. Ce mercredi 29 septembre 2021, en marge  de la rencontre  d’adoption et du dépôt du mémo au secrétaire général  du ministère de la fonction publique de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration à destination du comité nationale de rassemblement et de développement ( CNRD),  le secrétaire général de l’union syndicale des travailleurs de Guinée ( USTG) Abdoulaye Sow à  la tête de plusieurs  autres  structures syndicales  a porté de graves accusations à la centrale syndicale CNTG d’Amadou Diallo.

Selon Abdoulaye Sow de l’USTG la  centrale CNTG n’existe pas. « Ceux qui étaient arrimés à l’ancien gouvernement ne peuvent pas critiquer, c’est nous seulement qui pouvons critiquer. On leur a dit que chaque chose à son temps, leur temps est passé.  C’est maintenant les syndicalistes qui étaient là libres et qui travaillaient pour tout le monde. Ceux qui étaient inféodés  au pouvoir leur temps sont finis. Je fais allusion à la CNTG  dont son temps est terminé.  Hier, de la même manière ils vous ont  envoyer les images galvaudées, c’est de  la même manière ils ont envoyé un courrier au gouvernement où ils ont signé seulement la CNTG et des personnes qui n’avaient pas qualité sous le label intersyndicale CNTG-USTG qui n’existe pas. Je le dis haut et fort, l’intersyndicale n’existe pas ».

Par ailleurs, il accuse la CNTG de tromper les populations Guinéennes toute entière.

« Ils ont trompés en prélevant les 5% du salaire des fonctionnaires qui ont été abrogés.  Ils ont trompés en négociant le carburant pour appauvrir les travailleurs guinéens….  C’est eux qui ont négocié, c’est leur branche transport et vous avez vu quelqu’un   d’entre eux aller dire aux conducteurs de taxis acceptés 1500 fg, c’est eux qui ont négocié… ».

Yamoussa F

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
23 × 16 =