Assemblée Nationale : le ministre du commerce présente son budget 2019 à 40 969 793 000 GNF

Le ministre du commerce Boubacar Barry, comme d’autres ministres du gouvernement kassory, était ce mardi 11 décembre 2018, devant les députés à l’assemblée nationale pour présenter le projet du budget 2019   de son département.

En présentant son budget, le ministre Boubacar  Barry a sollicité  l’appui et l’accompagnement  des élus du peuple pour l’approbation de ce Projet de Budget 2019 et des réformes envisagées, tout en rappelant de passage les 6 objectifs de son département conformément à la lettre de mission du gouvernement qui lui est assignée

Selon le ministre Boubacar Barry, Il ressort de cette programmation une allocation budgétaire de  40 969 793 000 GNF.

Soit une variation de 10 % par rapport du Budget 2018.

Expliquant cette variation, Boubacar Barry dira que «  Cette variation s’expliquant principalement par l’augmentation des dépenses de fonctionnement (salaires) liées à l’affectation de nouveaux fonctionnaires et par les allocations liées au respect de nos engagements financiers par rapport à la quote-part du Gouvernement pour le financement des Programmes ci-après :projet de Renforcement de la capacité institutionnelle de l’ONCQ sur financement du Cadre Intégré Renforcé (CIR) pour un montant de crédit annuel de 500 000 dollars USD, projet de développement des chaines de valeurs des filières agricoles sur financement de la Banque Islamique de Développement (BID). La rentrée en vigueur et le démarrage effectif ont été approuvés par celle-ci, respectivement le 28 septembre 2018 et le 02 janvier 2018 pour une durée de 4 ans et pour un montant de 45 millions de dollars USD, programme de durabilité du CIR pour un montant de 500 000 dollars US ».

Pour l’année 2019,  le ministère du commerce  envisage les actions comme : Accentuer la mise en œuvre du programme de renforcement des capacités par la finalisation de la construction et de l’équipement du Laboratoire National de Contrôle de Qualité, dont le financement est assuré à 75% par le CIR pour un montant total de 2 millions de dollars USD, finaliser et promulguer les textes et cadres organiques (statuts, conseil d’administration…etc.)Sécuriser les documents administratifs (certificat d’origine…etc.), Sécuriser les documents administratifs

En outre, les reformes consisteront également à la mise en circulation de nouvelles cartes professionnelles sécurisées de commerçants (Import – Export, Grossiste, Demi-Grossiste, Détaillant, Revendeur, etc…). Ce qui  permettra  au département du commerce de disposer d’une base de données fiable des opérateurs par catégorie, zone…etc., et de générer des ressources administratives substantielles pour le Trésor Public. Cette opération sera menée en Partenariat Public – Privé.

Selon lui « La mise en œuvre de toutes ces actions demande des moyens financiers pour :Assurer une protection optimale des consommateurs ,transformer le commerce en république de Guinée, en favorisant sa fluidité, sa traçabilité et son essor sur le marché africain et international, atteindre les objectifs de notre mission et s’insérer dans les orientations majeures du Plan de Développement Economique et Social (PNDES) 2016-2020 ».

Balla Yombouno, depuis l’hémicycle 628742308

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
4 × 23 =