Alpha Condé-Malick Sankhon: les dessous d’une fidélité !

Les guinéens ont su davantage l’estime que le Directeur Général de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS), Malick Sankhon a pour le Président de la République.

Alpha Condé aurait été hué récemment par des jeunes de Kaloum alors qu’il passait devant le Stade de la Mission à Téminètaye. Ce qui a du coup, suscité une vive réaction de M. Sankhon.

« Celui qui minimise le Président de la République, Alpha Condé ou qui l’insulte, nous ne devons pas attendre à ce qu’il soit amené à répondre, lui-même. Nous sommes ses fils et c’est sur nous qu’il compte. Donc à partir d’aujourd’hui, nous n’allons jamais accepter qu’on se fiche de notre Président», a réagi le Patron de la CNSS.

La question que beaucoup se posent par la suite, est pourquoi seul Malick Sankhon  s’est fait entendre de mieux ? Allons y comprendre les dessous de cette franche amitié et fidélité…

Selon l’histoire, la relation entre ces deux hommes vient de très loin, fructifiée par l’affection qui existait d’abord entre Malick Sankon et feu Malick Condé (frère du Président de la République). Ce qui explique aujourd’hui, la franche collaboration et la fidélité du DG de la CNSS envers le Chef de l’Etat.

Malick Sankhon a fait ses hautes études de droit en France où il aurait fait connaissance d’Alpha Condé à l’époque, farouche opposant au régime militaire du Général Lansana Conté.

Malick regagne la Guinée en 1990, en créant son parti La Cause Commune (LCC) à la faveur du multipartisme dans le pays.

Quant au Président Alpha Condé, il ne rentre définitivement en Guinée qu’en 1997. Une occasion pour les deux hommes de se retrouver sur leur terre natale.

Malick Sankhon a eu la chance de travailler longtemps avec Feu Président Lansana Conté en occupant plusieurs hautes fonctions (Responsable des Grands Projets, Directeur  du  protocole à  la présidence, Secrétaire  général  du ministère  du  tourisme, Gouverneur, etc.…).

Après la transition, il fut sollicité par Alpha Condé. Car, pour celui-ci, l’homme était censé connaitre tout de l’administration guinéenne. Ainsi, Sankhon deviendra l’un des maillons forts dans le cercle restreint du parti Rassemblement du Peuple de Guinée (RPG) qui ont vaillamment  soutenu  et  porté  Alpha Condé au pouvoir en 2010.

Sankhon ne s’est pas arrêté là. Il s’est fixé un autre objectif après le premier quinquennat. Celui de réélire au pouvoir, le président Condé en 2015. Pour ce faire, Malick Sankhon et ses hommes de confiance créèrent  le Collectif pour la Réélection d’Alpha Condé (Crac). Un grand mouvement de soutien qui a connu de fortes adhésions de la plupart des jeunes cadres de l’administration publique et privée. Des slogans comme « Un Coup KO », se sont ainsi rependus à travers tout le pays.

Alpha Condé, sortit à nouveau victorieux en 2015 à l’issue des élections, Sankhon change immédiatement le fusil d’épaule. Le Crac devient alors, la Crac (Convergence Républicaine pour les Acquis du Changement).

L’objectif recherché par ce mouvement, est de permettre au Chef de l’Etat de poursuivre la concrétisation de son vaste programme de changement, pour ainsi conduire à bon port, tous les chantiers gigantesques entamés durant le premier mandat à savoir : l’autosuffisance alimentaire à travers le développement des activités agricoles, la construction des barrages hydroélectriques dont Souapeti, de vastes réformes engagées dans le secteur de la sécurité, de l’éducation, de la santé ainsi que dans les services sociaux de base…

Ce qui amène aujourd’hui, des guinéens à comprendre que la fidélité absolue entre le Président Alpha Condé et Malick Sankhon se repose sur de nombreux acquis et perspectives pour l’émergence du pays.

Cela pourrait ainsi se justifier par de nombreux progrès constatés à la Caisse Nationale de Sécurité que Malick  SANKHON dirige de mains de maitre. Par exemple, le nouveau Centre Médical doté d’équipements de dernière génération qui contribue fortement aujourd’hui, à la réduction du nombre d’évacuations des malades vers l’étranger.

Syta Camara pour ScoopGuinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
2 × 12 =