Affaire Nafissatou Diallo – DSK : près d’un million de dollars US versé pour mettre fin à l’affaire

Ce sont quelques minutes qui ont déclenché un immense scandale. Le 14 mai 2011, alors qu’il se trouve dans une luxueuse suite d’un Sofitel de New York, Dominique Strauss-Kahn, patron du puissant Fonds monétaire international (FMI), commet l’irréparable : le viol d’une femme de ménage. C’est en tout cas ce que la plaignante va dénoncer aux autorités. Celle-ci, d’origine guinéenne, répond au nom de Nafissatou Diallo. Elle porte plainte contre son agresseur présumé, déclenchant l’ouverture d’une enquête.

La presse s’emballe aux quatre coins du monde. DSK, dont les rapports à la gente féminine ont souvent été montrés du doigt, est discrédité. Sa carrière politique, promise à une suite brillante, s’effondre. D’autres scandales le concernant refont surface. Il est d’office disqualifié pour la primaire socialiste qui doit avait lieu quelques mois plus tard, et il ne deviendra jamais président de la République, lui qui semble pourtant, à cette époque-là, posséder un carré d’As dans son jeu.

Mais pour la victime, mère de famille, c’est également la descente aux enfers. Le procès s’ouvre en 2012. Il découlera sur une audience au civil décevante pour elle et ses avocats. Le juge finit par ne pas totalement reconnaître le rapport sexuel en apparence “non consenti” dans la fameuse chambre 2806, pointant les contradictions et possibles “mensonges” de Nafissatou Diallo au cours de plusieurs audiences et dépositions.

Qu’a-t-elle fait de cet argent ?

Surtout, toutes les poursuites sont abandonnées

Avec Teleloisirs

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
2 × 20 =