Affaire 3ème mandat : quand le Balai Citoyen interpelle !

La Cellule Balais Citoyen a tenu une conférence ce vendredi au sein de son siège à Conakry, pour interpeller les personnes qui évoquent une possibilité d’un 3ème mandat du président Alpha Condé.

En effet, selon ce mouvement social, cette conférence est organisée suite à un constat qui révèle que certains citoyens seraient en train de préparer des documents et de supports en faveur d’un 3ème mandat du président actuel. Pour cette organisation non gouvernement, il est temps de recadrer ces personnes qui militent en faveur d’une falsification de la constitution.

D’entrée de jeu, l’Administrateur Général de la Cellule Balai Citoyen, Sékou Koundouno, a  tout d’abord rappelé  l’article 27 alinéa 3 de la constitution  qui stipule que nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels  consécutifs ou non, avant de dire qu’un fichier a été mis en place et sera opérationnel.

« La constitution guinéenne nous octroi la liberté d’expression, mais cette constitution encadre ce qui doit être dit et ce qui ne doit pas être dit », a-t-il indiqué.

Poursuivant son intervention, il estime que ces agissements violent la constitution guinéenne « Nous avons fait remarquer en tant qu’un organe de société civile que des guinéens appellent à un éventuel  3ème mandat, nous avions estimé que ces agissement violent la constitution dans son article 27 et celui de 154. Comme nul n’est au-dessus de la loi de la république, comme nos lois sont faites pour chacun  et pour tous, nous nous sommes dit qu’il fallait mettre fin à cette pagaille systématique ».

Pour clore l’administrateur du Balai Citoyen précise » Pour les individus qui se prêterons à ces actes seront devant les instituions et  juridictions nationales, c’est la répression à travers  des poursuites judiciaires, l’interdiction de séjour, l’interdiction  des visas pour eux et leur famille », prévient-il.

Aye Condé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
24 ⁄ 3 =