8 mars: Alpha Condé promet un remaniement ministériel pour régler les problèmes

La Guinée à l’instar des autres pays du monde, a célébré ce jeudi 8 Mars, la fête internationale de la femme. A cette occasion, le Président de la République, Alpha Condé a dit aux femmes qu’il prendra toutes les dispositions pour sanctionner les personnes qui sont à la base d’un sabotage de son régime. A cet effet, il promet dans les jours à venir, de faire un remaniement ministériel.

Le président guinéen s’adressant aux femmes dira que «   je vais dire d’abord que la jeunesse a toujours raison. Croyez-moi en tant que professeur, ensuite en tant que président, ce n’est pas avec gaieté de cœur que je vais voir les enfants restés à la maison sans aller à l’école ».

« Grâce à Dieu, la vérité finira par triompher et les jeunes sauront pourquoi ils ne vont pas l’école. Aujourd’hui, j’ai commencé à écouter ceux que nous appelons la majorité silencieuse, les femmes, les jeunes. J’ai dédié mon pouvoir aux femmes et aux jeunes. Les jeunes ne savent pas dans les cinq ans passés comment l’école a changé, combien d’écoles ont été construites, mais comme il y a beaucoup de désinformations vous ne pouvez pas le savoir », dira le président.

Alpha Condé dit avoir tout compris  et décide de prendre ses dispositions et responsabilités et cela commencera dit-il, par un remaniement ministériel pour sanctionner : « je vais donc consacrer ces jours à écouter la majorité silencieuse, je vais rencontrer les magistrats, les médecins, les transporteurs, les femmes et les jeunes. Après cela, je prendrai mes responsabilités.  Ça veut dire quand j’aurai fini de rencontrer la majorité silencieuse, je vais faire un  grand remaniement  et mettre des ministres qui sont à l’écoute des populations. Faire un gouvernement de ministres responsables qui sont à l’écoute du peuple, qui seront auprès du peuple, selon ce que le peuple pense et qui pourront informer correctement le président….. ».

Pour le chef de l’Etat, la récente manipulation est une manipulation : «  Ceux qui ont cru qu’en faisant crier des gens, je n’allais pas venir, ils se trompent, moi je suis un homme du peuple, je n’ai pas peur de la jeunesse, je n’ai pas peur des femmes. Alors leur calcul est un échec. Je suis là devant vous, je ne suis pas caché et je vais marcher jusqu’à Sekhoutoureya pour montrer que moi je suis derrière le peuple. Ceux qui ne veulent pas que la Guinée avance ils perdent leur temps, parce que le peuple va finir par  les démasquer, savoir qui est qui. Parce que dans ce pays le mensonge l’emporte sur la vérité. Jeunes de Guinée quand vous découvrirez la verité vous saurez qui est contre votre avenir ».

                                                                                                                                    MY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
14 ⁄ 2 =