Guinée : lancement d’un projet d’employabilité des jeunes à Conakry

Le Centre de Perfectionnement aux Techniques automobiles et Mécaniques(CEPERTAM) a procèdé au lancement du sous projet de l’implantation d’une filière de maintenance véhicules et engins de travaux publique ce vendredi 13 avril 2018. Ce projet est financé par la Banque Mondiale et soutenu par projet Booster les Compétences pour l’Employabilité des Jeunes en Guinée (BOCEJ) et l’Office National de la Fondation et de Perfectionnement Professionnel (ONFPP)

C’est en présence du ministre de l’enseignement technique et de la formation professionnel Albert Damantang Camara que ce lancement a du sous projet a eu lieu qui a pour objectif d’accroit l’employabilité des jeunes diplômés.

Dans cette perspective, Lucien Bendou Guilao Le directeur général de ONFPP explique les atouts et les défis a relève dans la réalisation de ce projet, il dit, « Le défi c’est de rapprocher les jeunes qui sortiront de ces filières de formation, les rapprocher de plus d’un emploi ou d’un auto- emploi. Donc on oublie toutes les théories à la fin de ce projet tous ceux qui sortiront de cette école seront très proches de leur premier emploi, auront la compétence et les compétences seront déterminées en fonction des besoins professionnels. Alors l’élève qui sortira de CEPERTAM pourra avoir son premier travail rapidement pare ce que ce qu’il a fait correspond avec le besoin du marché s’il ne veut pas d’un emploi salarié, ils auront suffisamment de connaissances qu’on leur donne en terme d’idée d’entreprise »

Le ministre de l’enseignement et de la formation professionnelle, Albert Damantang Camara Lance un message en l’endroit de ces jeunes :« ces jeunes saisissent une opportunité qu’il leur est offerte par le gouvernement et les partenaires pour se former et acquérir des compétences nécessaires à leur insertion professionnelle, ce projet a été fait spécifiquement pour l’insertion professionnelle des jeunes. C’est une formation supplémentaire comme d’autres mais c’est une formation qui doit aboutir avec toutes les chances possibles à celles des personnes qui ont suivi cette formation.»

A rappeler que le cout de ce projet est de 400 000 Dollars et va former 630 jeunes pour une durée de 3 ans.

Aye condé et Ibrahima Soya Bah pour scoop Guinée

LAISSER UN COMMENTAIRE

Solve : *
12 − 1 =